« On a peut-être montré que ça intéressait les gens de vivre une expérience de soirée différente » – PailletteS en Interview

Le festival Le Bon Air organise des préliminaires à remous afin de mobiliser ses troupes. La Ballroom résonnera aux sonorités hardcore, gabber, techno et frapcore le temps d'une soirée, le temps d'une danse déjantée. Pour l'occasion, nous sommes partis à la rencontre du collectif PailletteS qui se chargera de redonner de la brillance à une scène un peu trop sombre.

Love – Alone Again Or

Bonsoir à toutes et à tous ! En ce jour, il est l’heure de notre petit break musical. Avec en destination aujourd’hui, et une fois de plus (pardonnez-moi), les contrées américaines des 60’s.
Et oui, le Rock Psychédélique est d’après moi, le plus approprié à vous proposer en cette fin de journée.

Love, groupe originaire de Los Angeles, non loin de toutes nos idoles de cette épopée, sort l’album “Forever Changes” en 1967, et nous nageons en plein dedans. Comme son nom “Love” l’indique, nous sentons clairement l’appartenance du groupe au mouvement hippie, reposant principalement sur l’acceptation de soi et l’ouverture sur autrui ou ailleurs.
La musique composée, comme vous vous en doutez, est à l’image de leur signature ; douce et mélodieuse. Le #SongoftheDay, Alone Again Or, reflète joliment les esthétiques du groupe.

Douce à travers la voix du chanteur Arthur Lee, que l’on entend très clairement, sans doute un choix de mix. Et puis surtout mélodieuse et rythmée, certes loin des pièces de rock psychédélique devenues monumentales (pour en citer un extrait : Jimmy Hendrix ou les Who), mais du même niveau.
La guitare acoustique (cette fois-ci) est décuplée et assistante des batteries, le son prend la tournure d’un rythme à lui tout seul. Mais pour notre bonheur, cet entraînement s’accompagne de riffs bien trop psychés pour que le tout ne s’assemble pas, naturellement.
Alors en espérant vous offrir un petit moment de repos dans votre tête, si c’est le cas je vous invite donc à aller explorer le reste des abîmes du groupe Love, bonne écoute !

La Playlist (imaginée) du jeu Skate 4

Neuf années sont passées et toujours aucune nouvelle de Skate 4.

 

On se retrouve aujourd’hui pour une playlist pour "shred", ou plutôt pour ce à quoi pourrait ressembler la BO du successeur de Skate 3. On vous propose une selecta imaginée par nos soins, qui varie entre Grunge, Garage, Psyché, Dub et Grime.

Skate, la célèbre franchise d’Electronic Arts lancée en 2007 et présente dans bon nombre d’Xbox des ados du globe appartient à la grande famille des jeux de skate sur console. Ces jeux ont marqué notre adolescence, de « Skate or Die» aux jeux de la gamme « Tony Hawk » (Underground, pro Skater etc.), on les a tous torchés de long en large.

Ce sentiment de liberté qu’on avait à rider pendant des heures sur ces maps en Open World, typiques de villes américaines, on l’appréciait d’autant plus grâce aux bandes originales. Les Soundtracks de tous ces jeux ont en quelques sortes participé à notre culture musicale. Le rock Stoner, le Punk, le Grunge, le Garage, ou encore le Psyché, c’est autant de sous-genres du Rock dans ces Soundtracks que de rappeurs ayant un casier. Et c’est sans oublier les sons Dub, Hip-Hop et Reggae qui ponctuent ces BO accompagnant parfaitement nos sessions de shred.

La polémique perdure sur le cas de Skate 4.

En effet, EA a gardé son silence depuis Skate 3, sorti en 2010 et dernier jeu à ce jour de la franchise « Skate ». Ce jeu unique par la technicité de son gameplay se distinguant des autres jeux de skater, n’a toujours pas connu de suite en neuf ans. Les fans meurent d’impatience et de nouvelles rumeurs apparaissent sur la toile chaque année.

Pour alimenter la légende, on se retrouve aujourd’hui pour une playlist spécial Skate 4, ou ce à quoi pourrait ressembler la BO du successeur du dernier opus.

Fuzz à tout va, classiques, Indé et Dub mais aussi Grime, on est sur une sélection variée sans pour autant oublier le Teen Rock, devenant aujourd’hui un bon "Guilty Pleasure" (on assume plus trop ces sons même s’ils sont dingues et qu’on aime bien les paroles Emo, avouons le).

Skate 3

Qui sait, peut-être que l’équipe d’EA bloque sur la BO du futur Skate 4?