Bakunin Commando – IV

Bonsoir, bonsoir,

L’été et la chaleur ralentissent les systèmes, voici un songoftheday tout chaud préparé et couvé pour vos soins. Un peu de rafales électroniques pour mouvementer votre tranquille présence. C’est une douceur de la part de Bakunin Commando, le titre c’est IV.

Cela faisait longtemps que l’on n’avait pas reçu sous vide un présent aussi appétissant à l’ouïe. Alors que tout le monde découvre ce qui se fait actuellement depuis plusieurs années, l’EBM bat de l’aile et déferle ses rythmes à foison dans l’univers gracieux de la musique électronique. Une période complexe, intrigante et remplie de succès. C’est avec ce titre envoutant que l’équipe de Bakunin Commando attaque nos oreilles et les assiègent. Hymne surréaliste, paroles floues et surtout accélérations soudaines d’ambiances, un titre mouvementé.

Peu d’infos sont disponible au sujet de ce groupe à la fois mystérieux, inquiétant et tellement dans l’air du temps. Malgré son activité depuis au moins 2015, c’est aujourd’hui que l’on vous présente ce conglomérat. Transitant entre les labels AMOK Tapes, Veleno Viola ou encore Vague Output, c’est sur le sexy Kess Kill que l’on retrouve le groupe en 2018 pour un EP signé conjointement avec Violet Poison. Au sein du label on retrouve des noms tels que Stanislav Tolkatchev, Celldöd ou Xao Seffcheque. Une ambigüité sombre, affirmée, mêlant des mood punk, une énergie nihiliste et surtout un fil conducteur EBM, ce groupe étonne et détonne. Une image sonorisée d’un plaisir sexuel neutre dépeint avec grâce dans leur description Facebook dans l’onglet « A propos » qui se décrit comme « Create Disorder. Create Chaos. Apocalypse is Cumming. »

Aux plaisirs du corps, mais surtout des oreilles.