[Brève] Gesaffelstein s’attaque aux rappeurs Soundcloud avec « Reset »

Le lyonnais avait annoncé son retour en s’affichant en France et aux États-Unis à travers de grandes fresques murales représentant son visuel inchangé depuis ses débuts, vêtu d’une robe dorée. Sa récente signature chez Columbia et les posts publiés par ZONE n’annonçaient que le retour proche du prince de l’électro.

Reset respire les dissonances, un beat breaké, une ambiance assez redondante mais évolutive, on sent la basse qui gronde et monte progressivement.
C’est une forme de trap hypnotique qui garde des codes franchement électro, avec la touche évidemment dérangeante, métallique et quasi-terrifiante de Gesaffelstein.

Le vidéoclip organise un clip de rap comme on en voit partout sur Youtube, avec l’apogée des rappeurs Soundcloud, partis de rien. La recette est là, une grande masse de jeunes de la street, des fuckboys, du twerk, des danseurs, une grosse cylindrée, le tout agrémenté de fausse fumée et de slow motions. Il est facile de reconnaître des rappeurs et icônes hip-hop connus, des anciens comme des stars actuelles du stream. On est limite dérangé de voir ces gars cracher leurs punchlines sans les entendre. La vidéo, réalisée par la boîte Iconoclast pousse le phénomène de clip de rappeur Soundcloud à son paroxysme. On se sent clairement mal à l’aise face à une vidéo qui parodie complètement l’univers des tendances actuelles.
On retrouve tout de même, au milieu de ces gars qui se marchent sur les pieds, le baron Gesaffelstein, passif de son environnement, recouvert d’un voile noir brillant. Il en est définitivement indifférent.

On attend avec impatience la sortie de son nouvel album qui je l’espère, nous justifiera ces longues années d’abstinence.