Derrière l’objectif #6 – Valentin Antonini (MZK Live)

13/02/2019

Sixième épisode de la série "Derrière l'objectif" avec Valentin Antonini, membre fondateur du média MZK Live. Présent sur instagram avec le pseudo @Valentinant_ il se fait remarquer et nous montre l'étendue de son talent.
Fan de Vald et amateur de bière, il s'exprime au cours de cet interview !

 

La Stud : Salut Valentin ! Tu vas bien ?

Valentin : Heeey salut La Stud !

 

La Stud : On te voit très actif en ce moment sur Instagram? Tu postes beaucoup de photos de concert. C’est ta principale activité ?

Valentin : Alors oui et non ! En ce moment je me consacre beaucoup aux concert et à mon média MZK Live, mais à côté je réalise des shootings, je fais des photos de rue et j'essaye de décrocher des petits boulots en photo ! C'est pas facile mais ça avance tranquillement !

 

La Stud : Avec Instagram d’ailleurs chacun d’entre nous peut s’exprimer, tout le monde devient photographe. Tu vois cette évolution d’un bon oeil ?

Valentin : Alors oui et non, je me considère pas encore "photographe" pour le coup j'ai beaucoup à apprendre. Mais en tant qu'amateur, que ça soit derrière l'objectif ou bien derrière mon Instagram à apprécier du contenu photo, j'essaye d'évoluer tout les jours et je pense que c'est un bon point que tout le monde aie accès à cet "art". Mais le souci qui se pose en fait, de nos jours, c'est qu'il faut se démarquer et qu'avec Instagram et les réseaux sociaux, on est à l'ère du consommable. On like une photo et on l'oublie ! Un vrai photographe, qui pourra faire de belles photos, vous fera vous rappeler de son cliché, et aura réussi à transmettre une émotion par ce dernier, et c’est ce que j'essaye de faire chaque jour !

 

DSC09296

 

 

La Stud : De ton côté, tu travailles dans un média appelé MZK Live. Tu peux nous en parler un peu ?

Valentin : Yes ! Depuis fin février, début Mars, on est un média photo avec une 20/30 de personnes et un staff composé de Florence Pernet & Maxime Maitre, qui ont créé ce média, moi à la com’ et aux accrèds avec Logan, puis Maeva et Flavio sur la partie Web !
Ça marche très bien on essaye de faire un maximum de concerts et on commence à avoir quelques contacts sympathiques, on espère réserver de belles choses pour 2019 !

 

La Stud : On vous croise en Backstage à Marseille comme dans des festivals en Belgique. Où êtes-vous situés ?

Valentin : Partout ! C'est un peu notre force et notre défaut, si je puis dire, car on est souvent sur les mêmes artistes par nos situations géographiques.
Mais ça nous permet de pouvoir couvrir plein de dates et d'artistes. Pour ce qui est de nos photographes journalistes, on est en France, en Belgique, en Suisse, à Londres et au Canada !

 

La Stud : Tu pars préparé comment en concert ? Tu as des petits “rituels” ?

Valentin : On check les batteries, on vide les cartes SD, un sandwich triangle une Redbull et c'est parti !
Pour mon petit rituel, on va dire que mes premières photos, que ça soit sur mes premiers shows ou mes derniers, ne me demandez pas de voir mes photos des 5 premières minutes du concert ! Il faut un temps pour être dans le mood et comprendre l'artiste, comment il bouge !

 

 

Alk x max

 

 

La Stud : Niveau matériel, tu travailles avec quoi ? Ce serait quoi la config de tes rêves ?

Valentin : Actuellement avec pas grand chose, je suis récemment passé d'un 700D, 18-55mm f3,5-5,6 & 50mm f1.8 à un Sony A7 et l'objectif de base 28-70mm à f3,5-
Config de rêve ? Un boîtier (ou deux je prend ahah) de la gamme Sony, et niveau objectifs, 16-35mm f2.8, un sigma art 35mm 1.4 et un 70-200mm 2.8 ça serait pas mal pour le moment, je me contente de peu !

 

La Stud : Quel est ton pire ennemi en concert ? Les bouteilles d’eau volantes ? Les pogos ?

Valentin : Pire ennemi ? L'artiste, si il n'est pas réceptif à la photo, on a déjà eu certains soucis on ne citera pas de noms. Les lumières ! Si elles viennent en plein visage les couleurs bleus/rouge/violette, quasiment à retoucher pour ma part.

Les bières en festival ! Gardez votre boîtier en l'air les gars !

Et les pogos, ça ne me fait pas peur, j'ai passé des concerts entier dans des salles sans crash-barrières dans des pogos bien puissant, mais j'en ai tiré mes meilleures photos, puisque les autres photographes n'osent pas venir dedans !

 

La Stud : Quel est l’artiste le plus photogénique que tu aies pu croiser ?

Valentin : Hmm difficile à dire, Moha La Squale. Pour l'histoire, premier show, première photo que j'ai pu sortir lors du festival Marsatac.
Sinon plus récemment, Josman et Maxenss !

 

La Stud : Si on peut terminer sur les artistes justement, qui est-ce qui t’a plongé dans la musique ?

Valentin : Depuis jeune j'écoute de la musique h24, si je puis dire. J'ai fait mon premier festival, Rock en Seine, à mes 11 ans, j'écoutais du Rock à cette époque.
Mais suite à la découverte de l'univers rap, 1995, Nekfeu, Lomepal avec "Cette Foutue Perle" & "Oyasumi", j'ai kiffé et je voulais voir plus d'artistes en action.

 

La Stud : Il y en a que tu aimerais voir absolument en 2019 ?

Valentin : VALD ! Que j'ai toujours pas réussi à faire en show photo, je le loupe de peu à chaque fois.
Et sinon Roméo Elvis, j'ai vu son concert à l'Olympia sur YouTube, ça à l'air d'être un monstre sur scène et son énergie ! Wow.
À voir sur les festivals en 2019 ;) on croise les doigts.

 

Questions Stud

 

Questions tac-o-tac, pas de phrases, top of mind !

 

-Un artiste référence

VALD (gang le V tout puissant)

 

-La collaboration la plus improbable

VALD & Nekfeu (qui sait?)

 

-Un film
Inception

 

-Un super-héros

Flash (pour la blague avec la photo)

 

-Un album

NQNTMQMQMB

 

-Une bière

J'en prendrai deux.

 

-La femme de vos rêves
Anne Hathaway

 

-Un club
Aucun !

 

-Un chauve

Alkpote, pute.

 

-Une blague

cf la 4ème question !

 

 

Suisse

 

Tous les crédits photos reviennent à Valentin Antonini