Head Garden annonce la fin de l’été Marseillais

07/11/2018

L’été Marseillais est fini.
Place à des releases dures, à des releases aussi froides que la Canebière prise par le mistral en plein hiver. Aujourd'hui, c'est Szymon qui régale.

 

 

Empire State nous avait déjà donné un avant goût de ce qu’allait être la saison hivernale avec Phocean Phalanx sorti sur le label Marseillais Metaphore Industrie le 26 septembre dernier
Lors d’une interview pour la Stud, Searaime, membre d’Empire State nous avait annoncé une sortie d’un de ses frères de son sur le label d’UVB, Body Theory, j’étais donc curieux et impatient de savoir ce que ça allait donner en solo.
On connaît d’ores et déjà Jean Redondo avec sa sortie sur le Various de Brothers From Different Mothers mais aussi Searaime avec son EP Casual Frequencies sorti chez Smoky Window.

C’est à présent au tour de Szymon de nous sortir un double EP de 11 tracks, Head Garden.

C’est très bien fait, il y a tout ce que j’apprécie, de la techno, de l’IDM, de l’EBM, de la violence, surtout de la violence.
Les morceaux s'enchaînent, pas le temps de souffler. Tout est très dynamique, les quelques breaks te ramènent un instant à la réalité puis tu repars le poing serré sur un beat dur, incisif et entraînant. L’atmosphère est pesante, mais n’en est pas moins dansante.
J’apprécie l’évolution des morceaux, tous restent très cohérents, avec des backgrounds et des textures presque suaves, des percussions dignes de la Diane qui réveillerait tout bon amateur de musique électronique.

Avec Head Garden, le talent Marseillais a su une fois de plus rayonner et s’exporter, que ce soit chez Metaphore, Subdwarf ou encore Smoky Window. L’underground à Marseille se démarque et en cette saison ça fait au chaud au coeur.