Peverelist – Dance Til The Police Come

Bonsoir, bonsoir,

Ce soir c’est le retour du songoftheday techno avec des curiosités motivantes.
Ce soir c’est gentillet, c’est subtile, c’est riche en expériences.

Par le biais de Peverelist, nous rentrons dans une sphère sonore particulière et plaisante. C’est Dance Til The Police Come.

Sorti sur le label Hessle Audio fondé par Ben UFO et Pearson Sound en avril 2011, cet EP est plus que particulier, il est gracieux et très en raccord avec le style de l’artiste. Du Peverelist tout craché et bien craché. Un rythme rapide, limite brouillon qui vient mêler une multitude de styles en un pour ne créer qu’un tout splendide. Bass, jungle, techno, experimental, dubstep, breakbit. Moi j’entends un peu de tout ça chez ce phénomène.

Peverelist ou Tom Ford, de son vrai nom, qui aurait pu concurrencer sa gloire, est un musicien anglais spécialisé dans la musique électronique. Cet amateur de rythmes et de sonorités venues d’ailleurs exerce dans la belle ville de Bristol, riche en musique et en culture underground. Il a créé le label Punch Drunk Records en 2006 pour justement avoir plus de liberté dans l’exposition des talents émergents de la ville et permettre à l’évolution musicale de Bristol d’avoir lieu.

C’est UK, c’est d’ici, de là, surtout de là bas.