Sean Deason – My World

Les températures baissent, le refrain septembrien se perpétue ; on trouve refuge dans ses écouteurs compagnons des trajets bien connus. Pour se réchauffer les oreilles, on complète notre discographie portable. Le morceau du jour nous est servi par Sean Deason, qui nous décrit son « world », un pilier du gros mouvement de Detroit, bien connu des amateurs.

Ce mouvement dans lequel réside plusieurs noms connus tels que Richie Hawtin, Kenny Larkin ou Dan Bell, travaille et présente sous son meilleur jour la célèbre techno. Sean Deason quant à lui, est ce que l’on peut appeler la « troisième vague » du mouvement, soit des sonorités plus expérimentales et aériennes. My World, sorti en 2000, issu de l’album Allegory & Metaphore, est une montée sans sommet. On passe 4 minutes à savourer la mélodie des synthés, va-et-venants, ils se parlent. Le rythme se fait attendre, au bout de ces 4 minutes d’approche du son, les batteries et hat font leur apparition. C’est à ce moment là, qu’à mon avis, on rencontre une explosion dosée au coeur du morceau. Jazzy, rythmés et discrets, les rythmes restent un final soigneusement préparé.

Ce qui me fait partager ce morceau aujourd’hui, c’est surtout le travail des volumes et des fréquences. Entre autres, le jeu des aller et venues des différentes pistes. Un morceau à la fois très linéaire mais transportant. C’est une façon ouverte d’entrevoir le monde de Sean Deason, un microcosme calmement animé.