Voiron – Station Cibie

Coucou les oreilles affamées, aujourd’hui en diggant des recettes synthétiques, je suis tombée sur une pièce qui je pense, devrait rassasier vos tympans.

VOIRON, ou de son nom Valentin, sort en 2014 un EP digne des plus grands : Station Cibie, dont le titre éponyme vous salue respectueusement aujourd’hui.

A tendance très électronique, le son du jour rassemble des parcelles de courants expérimentaux, le tout progressivement, grâce à des interludes distinguées par les kicks. Le synthé lead, un joli pad doublé ou triplé, nous accompagne tout au long de l’écoute. Je témoignerai d’une grande palette de sentiments face à ce morceau, intelligemment construit, c’est une palliative montée d’adrénaline. Les éléments viennent s’apposer un a un sur le track, afin d’offrir un final haut en couleur : à la fois rave, par son kick étouffé, donc très dansant, mais aussi épique, par la synergie des synthé accordés. Et surtout, par mon attache particulière aux petits synthés électro, les notes acides, très simplement placées font du final votre marionnettiste ; difficile de ne pas suivre le rythme…